Les avantages de la toile de paillage :

C'est bien connu, la nature n'aime pas la nudité. C'est pourquoi un sol nu ne le reste jamais longtemps. Dans un sous-bois, les feuilles mortes vont former une couche d'humus riche en matières organiques. Mais dans un potager, un massif, un talus ou une bordure, les mauvaises herbes, autrement appelées adventices, envahissent vite l'espace laissé vacant. La toile de paillage est la solution la plus efficace pour contrer cette invasion. Une solution de paillage qui réserve aussi d'autres avantages...

Quelle toile de paillage choisir pour mon jardin ?

 

 

Les raisons de poser une toile de paillage ?

Poser la toile de paillage au jardin ! La pose d’une toile de paillage élimine avant tout le travail de désherbage. Car un paillage annihile la croissance de ces adventices indésirables tant détestées que sont le chiendent, le pissenlit ou le liseron. Outre l’aspect esthétique, dans un jardin ou un potager, ces mauvaises herbes sont néfastes dans le sens où elles entrent en concurrence directe avec les plantes qui voient leur développement perturber.

Pailler permet également de limiter l’évaporation d’eau tout en conservant l’humidité du sol. C’est donc des séances d’arrosages en moins ! Une toile de paillage est en effet totalement perméable aux eaux pluviales et à l’air. De plus, un paillage évite la battance, c’est-à-dire la formation d’une croûte sous l’effet de la pluie, et donc l’érosion des sols. Il a aussi la capacité de réchauffer le sol, surtout au printemps. Ainsi, la plantation des légumes est plus hâtive et la pousse accélérée.

Enfin, une bâche tissée de paillage retient la terre, entre autres d’un talus ou d’une rocaille en pente. Et dans un potager, elle évite les éclaboussures sur les plantes, diminuant par la même occasion le risque de maladies cryptogamiques et rendant les légumes et fruits plus propres à la consommation.

C’est surtout la meilleure solution !

 

 

Les avantages de la toile de paillage sur d’autres paillis

Par rapport à un paillis végétal ou à un paillage minéral, ce paillage synthétique en polyéthylène est reconnu pour son efficacité contre le développement des mauvaises herbes et les drageons dont ils bloquent irrémédiablement la prolifération. Bonne solution écologique, elle évite le recours aux désherbants.

Dans le même temps, ils réchauffent vraiment le sol car, à la différence d’autres solutions de paillage, ces bâches tissées captent le rayonnement solaire et restituent la chaleur à la terre.

Mais les principaux avantages résident dans leur longévité et leur résistance aux intempéries, aux rayons UV et aux écarts de température. Voire aux piétinements. Ces toiles de paillage en polypropylène sont pérennes jusqu’à 15 ans, suivant leur grammage qui s’échelonne de 20 à 130 microns.

  • Les films de paillage de 20 à 25 g/m2 sont plus adaptés aux cultures potagères. Fins mais résistants, ils sont prédécoupés et colorés pour faciliter la pousse des fruits et légumes. Ainsi, nous vous proposons une gamme complète de films de paillage spécialement dédiés à la culture des tomates, fraisiers, salades ou gros légumes.
  • Les toiles de paillage de 90 g/m2 et les toiles de 100 g/m2 sont idéales pour les massifs, plates-bandes, haies et bordures végétalisés où poussent arbres, arbustes et plantes vivaces.
  • Les toiles de 130 g/m2 sont d’une grande robustesse face aux déchirements. Elles résistent donc aux piétinements, ce qui permet de les utiliser en serre. Elles sont parfaites pour retenir la terre et assurer le maintien des talus, buttes et rocailles. Elles peuvent rester en place entre 15 et 20 ans sans accroc.

 

 

Veillez à bien vérifier que ces toiles de paillage soient traitées anti-UV au risque de les voir se dégrader très vite.

Dernier atout et non des moindres de la toile de paillage : sa pose. Elle s’avère relativement simple et rapide, et surtout durable. À condition de respecter les différentes étapes.

 

 

Comment installer votre toile de paillage ?

La toile de paillage à installer avant les plantationsConditionnées en rouleaux de différentes longueurs et largeurs pour s’adapter à tous vos projets, nos toiles de paillage sont relativement simples à installer sur le sol. Cette installation se fait avant les plantations de végétaux, plantations qui seront guidées par les lignes de la bâche.

Quelques impératifs sont à respecter pour que votre toile de paillage soit parfaitement posée.

 

 

 

 

Un terrain bien préparé

Votre toile de paillage sera posée pour de longues années donc il est indispensable de préparer le terrain. Il faut donc :

  • désherber avec soin en supprimant les racines des adventices
  • ameublir le sol avec un croc ou une grelinette
  • ratisser pour supprimer les derniers cailloux ou débris divers
  • incorporer des matières organiques comme du compost bien décomposé pour nourrir le sol
  • niveler le plus régulièrement possible.

Désherber le sol

Ratisser le sol

Une toile bien tendue

Lors de la pose, veillez à bien tendre la toile sur la surface à couvrir afin que le vent ne s’y engouffre pas. Et n’oubliez pas de laisser déborder 15 cm à 20 cm sur les côtés, des centimètres qu’il ne faudra pas omettre de comptabiliser lorsque vous prendrez vos mesures.

Ensuite, il vous faut enterrer l’excédent de toile sur les bords de vos massifs, haies, bordures ou parcelles de potager Puis, vous allez définitivement la fixer avec les agrafes métalliques, les griffes de fixation ou les ancres crantées en veillant à les positionner verticalement afin de limiter la prise au vent. Les accessoires de fixation se posent tous les 15 à 30 cm les uns des autres, suivant la surface à recouvrir.

Astuce : Si votre terrain est en pente, il vous faudra creuser une petite tranchée d’une vingtaine de centimètres en haut pour enterrer le bord de la bâche et pour la fixer en bas avec des agrafes.

 

Des plantations bien menées

Il ne reste plus qu’à planter vos vivaces, plantes potagères, arbustes ou arbres. Le plus simple est de le faire avec une cloche perforatrice qui vous permettra de faire des trous réguliers. Sinon, un cutter suffit pour percer la toile en formant une croix. En rabattant les bords, vous pourrez retirer la terre en excédent. Une fois la plantation faite, repositionnez les bords, tassez la terre et arrosez abondamment. Vous pouvez éventuellement remettre quelques agrafes autour du pied des plus gros arbres.

 

Un paillis minéral pour l’aspect esthétique

Nos toiles de paillage sont proposées en différentes couleurs, elles s’intègrent facilement à tous les environnements. Mais, il est tout à fait envisageable d’opter pour de la pose d’un paillis minéral de type gravier, pouzzolane, ardoise ou galet. Esthétiquement, ils mettront en valeur la végétation tout en conservant la perméabilité de la toile tissée. Bien évidemment, ce paillis minéral laisse passer l’eau.

En revanche, évitez le paillis végétal du type BRF ou écorces de pin qui risquent de dégrader prématurément la toile de paillage. Sur un talus ou une butte, il est également possible de mettre de plantes couvre sols qui cacheront très vite la toile de paillage.

 

Aujourd’hui sont également développées des alternatives à la toile de paillage synthétique : les feutres de paillage biodégradables en lin, chanvre, jute, fibre de coco ou laine. Ces toiles se présentent en rouleau, dalle ou cercle, sous différents grammages !

Les produits vus dans l'article

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.