Comment désherber sans pesticides ?

Aujourd'hui de nombreuses lois existent pour limiter l'utilisation des pesticides. Désherber sans pesticides est devenu un réel avantage, tant pour l'environnement que pour nous-même. Pour cela, dans cet article, nous vous donnons nos conseils pour désherber sans pesticides.

AU SOMMAIRE :

 

 

Quel est l’intérêt de désherber ?

Nous désherbons majoritairement pour conserver un extérieur propre et esthétique. Mais désherber permet également d’éliminer les mauvaises herbes afin d’améliorer la croissance de vos plantes. Ces dernières bénéficieront ainsi d’un plus grand espace pour se développer et profiteront de toute l’eau lors de vos sessions arrosage.

En effet, les mauvaises herbes puisent les nutriments présents dans la terre, l’abîme et pompent toute l’eau dans votre sol. Tant de bienfaits naturels dont vos plantes ne pourront bénéficier par la suite. Sans négliger les grands adventices faisant de l’ombre à vos plantes entraînant ainsi leur mort.

De plus, les mauvaises herbes se développent rapidement, certaines sont toxiques et peuvent procurer des allergies. Elles peuvent également apporter des maladies et des parasites sur vos plantations et elles envahissent généralement rapidement le jardin.

desherber sans pesticides

 

Les méthodes pour désherber sans pesticides

 

Toile de paillage 130g/m²

Toile de paillage 130g/m², disponible dans plusieurs coloris et dimensions. 

33,00€

Voir le produit

Tout d’abord, la plus répandue reste le paillage à l’aide d’une toile de paillage ou d’un paillis naturel (herbes séchées, bois, nappe de coco…). Cette technique évite le dessèchement du sol tout en limitant l’apparition et le développement d’adventices.

Vous pouvez également privilégier la solarisation du sol en période estivale. Il s’agit ici de désherber manuellement votre sol, de l’aplatir, de l’arroser abondamment et de disposer une bâche transparente ou opaque par-dessus. Les rayons solaires viendront ensuite chauffer votre terre et tuer les futures mauvaises herbes.

Sans oublier l’utilisation d’engrais verts afin d’empêcher le développement des mauvaises herbes, qui seront alors étouffées, tout en enrichissant le sol. D’autres techniques s’avèrent également efficaces comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, l’eau salée à pulvériser sur les cultures ou encore l’eau bouillante. De plus, le purin d’orties est également votre allié pour rendre vos plantes plus résistantes et enlever les mauvaises herbes.

 

Les outils pour désherber sans pesticides

Les outils de jardin recommandés pour désherber dépendent principalement de l’implantation de vos mauvaises herbes. Néanmoins, de plus en plus d’outils s’utilisent pour toutes occasions, comme une binette, une ratissoire, une serfouette ou un couteau désherbeur. Nous vous recommandons pour cela d’éviter de retourner la terre car le bêchage va faire remonter les graines des mauvaises herbes, privilégier plutôt une grelinette.

Vous pouvez également vous équiper d’un désherbeur thermique. Cet outil permet de brûler les cellules avec la chaleur et, naturellement, de désherber sans pesticides. Veillez cependant à désherber par temps sec pour assurer une meilleure élimination des mauvaises herbes.

Désherbeur thermique avec 1 cartouche de gaz

Avec le désherbeur thermique Hozelock c'est optez pour un désherbage écologique !

52,00€

Voir le produit

 

Calendrier de désherbage

De manière générale il est préférable de désherber le matin pendant le printemps ou l’été. En effet, ces saisons avantages le désherbage, le sol possède une bonne humidité permettant d’arracher plus facilement les mauvaises herbes.

En fonction des mauvaises herbes, certaines périodes sont plus propices que d’autres. Les vivaces, les plus coriaces, requièrent plusieurs passages afin de désherber la totalité des mauvaises herbes. Pour une mauvaise herbe annuelle, coupez là à la base afin qu’elle ne repousse plus. Les orties peuvent être arrachées pendant toute l’année. Le chardon, quant à lui, peut être arraché fin juillet avant qu’il ne soit en graine. Les ronces peuvent être désherbées au printemps et à la fin du mois de juin. Et enfin, pour les chiendents, le rumex et de la prêle cela s’effectue au début de l’été.

 


 

Afin de bénéficier de plus d’informations sur l’utilisation des pesticides, nous vous conseillons d’aller consulter notre article sur la « Loi Labbé, la fin des pesticides pour les particuliers » afin de connaître les nouvelles réglementations pour désherber sans pesticides.

Les produits vus dans l'article

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *