Tout savoir sur la mini-serre

Le jardinage dans une mini-serre est de plus en plus populaire. Disponible sous plusieurs appellations, mini-serre horticole, mini-serre de germination ou encore mini-serre de culture, elle est idéale pour cultiver dans un espace limité. Déclinable dans ses dimensions et ses matériaux, il existe ainsi une large gamme de mini-serre de jardin. Celle que vous choisirez devra être adaptée à vos besoins, à la superficie disponible et à votre budget. Découvrez nos conseils pour vous aider à choisir la mini-serre de vos rêves.

choisir-sa-mini-serre

Qu’est-ce qu’une mini-serre ?

La mini-serre offre la possibilité de cultiver chez soi, ou à l’extérieur, dans un espace réduit. Elle reproduit les conditions nécessaires au bon développement de vos plants en vous permettant de créer un climat adapté. Avec sa faible superficie, elle peut être installée sur votre balcon, votre rebord de fenêtre, votre bureau ou dans une petite cour par exemple. Que vous viviez en appartement ou dans une maison, elle peut se placer où vous le souhaitez grâce à sa légèreté et son format compact.

 

Remarque : si vous placez votre mini-serre à l’extérieur, nous vous conseillons de bien ancrer sa structure au sol ou contre un mur. Étant légère, elle peut facilement être emportée par le vent.

 

Si vous débutez en jardinage, la mini-serre est l’idéale. Cultiver sous serre c’est pouvoir contrôler l’environnement de vos végétaux et cela se fait par apprentissage. Sa petite taille permet ainsi d’apprendre étape par étape à créer et à maintenir les conditions de croissance optimale pour vos plants. Néanmoins, la culture sous serre miniature demande beaucoup de rigueur et vos plantes doivent constamment être sous surveillance.

 

Quoi et quand semer dans une mini-serre ?

Utilisable dans tous les environnements et pour tout type de culture, la mini-serre est une excellente solution pour débuter la croissance des semis ou bouturages pendant l’hiver. Une fois le retour du beau temps, les semis pourront être transplantés à l’extérieur du jardin pour avoir une récolte plus précoce. Pour ceux qui ne possèdent pas de jardin, vous pouvez tout aussi bien conserver votre mini-serre sur votre bureau afin de cultiver ce que vous souhaitez. En effet, il existe une grande variété d’herbes, de laitues et de légumes (bette, épinard, chou frisé) qui peuvent être plantés sainement et avec succès dans une mini-serre, et cela toute l’année.

Si vous le souhaitez, il est tout aussi possible de cultiver des plantes vivaces, décoratives ou tropicales. En effet, la plupart d’entre elles ont besoin d’une forte chaleur et d’un climat humide pour se développer. En revanche, pour ce type d’utilisation et de culture très sensible, nous vous recommandons d’utiliser une lampe à chauffer.

 

Comment choisir une mini-serre ?

La taille

C’est en fonction de l’espace disponible que vous déciderez de la taille de votre future mini-serre. Si vous hésitez entre plusieurs dimensions, optez pour la plus grande mini-serre de jardin. Une fois que vous aurez commencé à planter vos semis, celle-ci deviendra vite trop petite à votre goût.

 

Le cadre

En bois : fabriqué dans un matériau noble, le bois est naturellement un bon isolant thermique. De plus, il est traité autoclave afin d’être protégé des agressions biologiques et de limiter sa détérioration. Néanmoins, une mini-serre en bois sera plus lourde et son cadre plus épais, ce qui peut conduire à des zones d’ombre.

En aluminium : ce matériau n’a pas besoin de traitement spécifique. Une serre miniature en aluminium ne rouille pas, ne s’oxyde pas et n’est pas sensible aux agressions des insectes ou champignons.

En plastique : léger et facilement transportable, ce matériau n’en reste pas moins robuste. C’est un bon substitut au bois, puisque le plastique ne rouille pas, est durable et étanche.

 

Le vitrage

En polycarbonate simple : fabriqué à base de plastique, c’est un matériau incassable, léger et transparent. Les parois laissent ainsi passer un maximum de luminosité et possèdent une excellente isolation thermique. Néanmoins, elles requièrent un entretien régulier, sous risque de devenir légèrement translucide avec le temps.

En polycarbonate double, aussi appelé polycarbonate alvéolaire : possédant les mêmes propriétés que le simple, les parois seront néanmoins plus épaisses avec un effet « givré ». La chaleur sera mieux conservée et les rayons solaires plus filtrés. Lors d’un soleil trop ardent, vos cultures seront ainsi mieux protégées. Ce type de parois est recommandée pour les cultures ayant de forts besoins en chaleur.

En verre, aussi appelé verre horticole : matériau clair et transparent, qui laisse passer un maximum de luminosité. Relativement lourd et fragile, il faut être très vigilant car il peut facilement se briser.

En verre trempé : beaucoup plus résistant que le verre standard, c’est un matériau traité afin d’être plus résistant aux chocs. Aussi appelé « verre securit », lorsqu’il est brisé il éclate en petits morceaux non tranchants. Il est reconnu pour capter les rayons solaires et conserver la chaleur à l’intérieur de la serre.

En verre acrylique : plus communément appelé plexiglas, c’est un matériau transparent qui laisse passer 92% des rayons lumineux. Bien plus léger que le verre horticole, il est plus résistant face aux conditions climatiques et capte bien la chaleur solaire.

 

Le modèle

serre-miniature-de-culturePour planter vos semis et leur permettre de se développer correctement, nous vous recommandons la mini-serre de culture. Il s’agit ici  d’un modèle en plastique, pouvant contenir des petits pots horticoles amovibles. Son couvercle transparent s’ouvre facilement pour ventiler rapidement et efficacement l’intérieur de la serre. Cela assure ainsi une germination optimale des graines. Si vous souhaitez cultiver des plants qui demandent une température stable, optez pour la mini-serre de culture chauffante. Elle se branche à l’électricité pour conserver la température moyenne de 18°C.

 

 

mini-serre-alveolaireDans le cas où vous souhaitez cultiver des plantes exotiques, vivaces ou ornementales, vous aurez besoin d’une mini-serre plus adaptée. En effet, ce sont des plantes qui demandent un environnement spécifique, généralement très humide et chaud. Pour recréer cet environnement, nous vous recommandons la mini-serre de culture alvéolaire qui est idéale pour créer un climat humide. Celle-ci est équipée d’un tapis capillaire et de deux aérateurs coulissants réglables, permettant d’éliminer la condensation intérieure. Son tapis aide à absorber et distribuer l’eau, favorisant ainsi un climat humide.

 

 

mini-serre-en-boisSi vous souhaitez disposer la mini-serre de jardin à l’extérieur, il existe des modèles plus grands. Utilisable pour les semis ou la protection des plants contre les gelés, nous vous conseillons la mini-serre en bois. Disponible dans plusieurs dimensions, elle est aussi compacte qu’esthétique. De plus, grâce à ses couvercles, elle s’aère facilement pour faire circuler l’air à l’intérieur. Si vous privilégiez une structure en plastique et souhaitez avant tout protéger vos plantes du froid, optez pour la mini-serre tunnel de culture. Comme son nom l’indique, elle s’installe au dessus de vos pieds pour former un tunnel protecteur. Grâce à sa trappe située au-dessus, elle permet d’aérer facilement.

 

 

Où installer une mini-serre ?

Malgré sa petite taille « passe partout », une mini-serre ne s’installe pas dans le premier espace disponible. Vos plantes ont besoin de soleil et de chaleur, l’emplacement est ainsi primordial pour leur bon développement.

Idéalement, nous vous conseillons de placer votre mini-serre de culture à l’Est ou à l’Ouest. Ainsi, le soleil réchauffera vos plants une partie de la journée, sans être trop chaud et risquer de les brûler. Si vous ne disposez que d’un espace très réduit, vous pouvez tout de même vous adaptez à votre environnement. Placez votre mini-serre orientée Sud, elle bénéficiera ainsi de beaucoup de soleil. En revanche, il faudra souvent l’aérer et la changer régulièrement de place, si possible, pour alterner entre le soleil et l’ombre et limiter les risques de coups de chaud. Concernant le versant Nord, bien qu’il ne convienne pas aux cultures ayant besoin d’un fort ensoleillement, c’est l’emplacement idéal pour les jeunes pousses fragiles.

En finalité, chaque orientation possède ses avantages, il faudra simplement adapté vos besoins à votre environnement.

 


Vous disposez maintenant de tous les éléments pour trouver votre mini-serre et l’installer correctement chez vous. Pour la suite, voici tous nos conseils si vous souhaitez découvrir comment préparer vos semis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur le site, vous donnez votre consentement pour le dépôt des cookies visant à assurer les fonctionnalités du site, personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site, opérer le partage des réseaux sociaux, effectuer des mesures d’audience et vous proposer des offres adaptées. Paramétrer vos cookiesOk, j'accepte