Maîtriser la température sous serre de jardin et/ou serre tunnel

La température sous serre de jardin, difficile de la maîtriser. Au fil des saisons, malgré une volonté croissante de maintenir un certain bien-être à l’ensemble de nos plantations, il peut s’avérer compliqué de les maintenir en vie et notamment lorsqu'il fait trop chaud ou trop froid !

 

Planter, cultiver, faire pousser, voici les 3 grandes volontés d’un jardinier. Fruits et légumes, plantes, arbustes, de nombreuses variétés potagères et végétales prennent place dans l’univers du jardinage. La serre de jardin et la serre tunnel sont deux structures d’aménagement extérieur qui permettent de faire vivre et pousser en harmonie nos cultures. Mais, il peut y avoir des ombres au tableau : ravageurs, prolifération d’insectes, mauvaise rotation de cultures… la température sous serre est tout aussi déterminante dans la qualité de vie de notre potager ! C’est pourquoi en été, comme en hiver, il est possible de se retrouver complétement déboussolé. Comment maintenir un équilibre de la température quand il fait froid et chaud ? Il suffira d’adopter des gestes simples au quotidien.

 

Maîtriser la température sous serre de jardin l’hiver

Éviter les courants d’air et l’humidité sous serre

Le premier réflexe à adopter est sans nul doute de limiter les courants d’air. De plus, l’humidité est un facteur à bien considéré, c’est pourquoi le degré du sol dans lequel vivent les plants ne doit pas être élevé. Une plante qui est détrempée aura beaucoup plus de chances de geler car la concentration d’eau dans les racines est plus élevée.

De plus, il est fortement conseillé de réduire les arrosages en hiver. Effectivement, le système vasculaire de la plante fonctionne très lentement, il n’a donc pas besoin de beaucoup d’eau. En évitant les arrosages, les risques de gel sont réduits.

 

Acheter un chauffage d’appoint

 

Maîtriser la température sous serre de jardin ? Adoptez un chauffage d'appoint !

Le second réflexe pour faire monter de quelques degrés la température sous serre de jardin c’est d’acheter un appareil de chauffage, à suspendre ou à poser. Ça c’est vous qui choisissez ! Effectivement, l’on pense souvent que le fait d’abriter nos plantations suffit à les protéger du froid, mais pas du tout ! Les serres tunnels ne sont pas isolées du froid et les serres en verre trempé, horticole ou en polycarbonate n’ont un pouvoir isolant qu’à hauteur de 4 ou 5°C maximum ! S’il gèle en extérieur alors il gèlera sans aucun doute sous/dans votre serre !

Chauffer grâce à un radiateur miniature est donc une technique non négligeable permettant aux plantations qu’elles ne subissent plus les risques de gelées. De plus, il est souvent peu coûteux et il prend peu de place, c’est l’accessoire indispensable pour vite remonter le thermostat !

 

 

Opter pour le voile d’hivernageHousse d'hivernage

Que vous disposiez d’une serre tunnel ou d’une serre de jardin, protégez vos plantations avec un voile d’hivernage c’est une bonne idée ! Habituellement adopté en extérieur, il s’adapte tout à fait à une vie en intérieure. Le voile en polypropylène traité anti-uv s’adapte facilement à la plante qu’il recouvre, il la protège du froid tout en étant perméable à l’eau et à l’air, qu’il soit sous une serre tunnel ou une serre de jardin !

Le plus des voiles d’hivernages ? Ce sont des protections contre l’attaque de parasites et au début du printemps, les bourgeons sont protégés.

 

Installer des mini-serres modulo

Une mini serre c’est quoi ? Il s’agit d’une petite serre de culture qui accentue l’effet de serre et maintient à l’abri des gelées. Il est possible d’en disposer plusieurs sous votre serre pour assurer une meilleure protection face au froid de toutes vos plantations.

 

 

 

Privilégier « la chaleur thermique »

Il s’agit de maximiser des espèces avec thermogenèse, c’est-à-dire qui produisent de la chaleur. Ces plantes font en particulier partie de la famille des Aracacées mais le lotus, les palmiers, les nymphéacées et bien d’autres variétés ont aussi cette particularité.

Suivant leur condition de vie, et notamment l’hiver quand les températures chutent, la chaleur les aident à se protéger du gel.  Elle se crée dans la plante quand les mitochondries qui sont chargées de produire de l’énergie pour son métabolisme en crée « trop », l’énergie en surplus se dissipe alors.

Dans certaines régions du monde, des plantes en produise à une température très élevée. Le philodendron dégage jusqu’à 35°C par exemple !

Recouvrir le sol d’une toile de paille

Tout comme chez soi, l’isolation a un rôle important dans la déperdition de chaleur d’un habitat. Pour en éviter la perte sous sa serre de jardin, rien de tel que de penser à des techniques de paillage au sol. Une toile de paille, du compost, du foin, plusieurs techniques sont bonnes ! Il est tout à fait possible d’en recouvrir le sol, comme d’en installer directement srles plantes/fruits et légumes pour directement en protéger les feuilles ou les semis.

 

L’été sous la serre de jardin

 

Bien aérer : une technique efficace pour maîtriser la température sous serre de jardin !

Aérer pour réduire la température sous serre de jardin

C’est sûrement le réflexe primordial à adopter. L’air doit circuler afin de rafraîchir la température ambiante.

Pour une serre de jardin, pensez à vous équiper d’une structure possédant des lucarnes. Ces ouvertures permettent de ventiler et de réduire la température. L’idéal ? Combiner l’ouverture du toit à celle d’une porte afin de créer une ventilation plus importante ! C’est ce que l’on appelle « l’effet cheminée ». Les deux ouvertures permettent par la lucarne que l’air chaud s’évacue de la serre quand dans l’autre un air nouveau et frais pénètre par la porte.

La serre tunnel y trouve aussi son compte grâce au kit d’aération latéral qui permet des ouvertures sur toute la longueur. Actionné par manivelle, la bâche se remonte facilement et l’aération est performante.

Nous vous conseillons d’ailleurs au-delà de 10 m de long d’investir dans cette option afin de favoriser le passage de l’air.

 

 

 

 

Arroser : simple mais efficace !

Maîtriser la température sous serre de jardin grâce à un arrosage régulier

Irriguer ponctuellement vos plantations permet de les hydrater mais également de rafraîchir la température générale sous serre.

Utilisez un tuyau poreux pour les grands potagers, un plateau d’arrosage ou un support de pot pour les petites plantes. Veillez à ce que l’eau soit toujours froide pour que celle-ci puisse dégager le maximum de fraîcheur.

Arrosez aussi le sol d’eau bien fraîche avec un tuyau d’arrosage plusieurs fois par jour (ou avec de l’eau de pluie pour plus d’économie !).

 

 

La toile d’ombrage pour réduire efficacement la température sous serre de jardin

Le filet d’ombrage réduit l’intensité de la lumière dans les serres, ce qui permet de réduire par conséquence la chaleur qui s’y dégage. Très simple à installer, munissez-vous de quelques clips de fixation pour le maintenir aux arceaux. Vous diminuez ainsi de près de 45% la chaleur sous serre.

 

Profiter du pouvoir rafraîchissant des plantes

Certaines plantes sont une aubaine quand le thermomètre s’emballe et pour en profiter d’autant plus, on prend soin de les arroser fréquemment :

  • L’aloe vera ;
  • Le ficus elastica ;
  • Le palmier ;
  • Le chlorophytum et d’autres font partie de ces variétés à adopter pour augmenter ses chances de réduire la chaleur sous serre !

    L'Aloe Vera

    Le ficus elastica

    Le chlorophytum

     


N’hésitez pas à partager en commentaire toutes vos astuces, nous sommes persuadés que bon nombre de nos fidèles jardiniers pourraient s’en servir 😊 !

Les produits vus dans l'article

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.