Recherche

Le compostage facile !

Le compostage devient tendance !


Réduire ses déchets en passant par le compost, une solution qui séduit de plus en plus les particuliers.

Face à l'enjeu préoccupant des déchets, le compostage représente une solution importante de la réduction de ses déchets. Il s'agit là d'un procédé biologique naturel qui permet de transformer les matières organiques en un produit stabilisé, semblable à un terreau, riche en composés humiques (éléments nutritifs, issue de la dégradation organique des déchets, en présence d'oxygène et d'eau).

Il faut savoir que de nos jours, les déchets organiques représentent 30 à 40% du contenu de la poubelle, soit environ 100 kg par habitant et par an, quel terrible constat !

Pour réduire ce phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur, une seule solution, le compostage.

 

Quelques bonnes raison de composter  !

Moins de sacs poubelles payants car les déchets organiques de cuisine et de jardin représentent 30 % du volume et 50 % du poids de la poubelle ménagère.

  • Moins de manipulation et de stockage des déchets à domicile.
  • Moins de déplacements au parc à conteneurs ou à la déchetterie.
  • Production d'un compost d'excellente qualité pour les jardins et les potagers.
  • Moins cher pour vous et la collectivité.

 

DEVENEZ UN PRO DU COMPOSTAGE !

Que vous soyez un novice, un citoyen éco-responsable qui veut réduire le volume de ses déchets ménager, un jardinier expert… devenir un pro du compostage est à votre porté.

Quelle que soit la technique de compostage utilisée, le principe reste le même, il faut s'assurer que les micro-organismes aient les conditions idéales pour se multiplier et se décomposer.

Mais attention ! Pour qu'un compost évolue bien il faut tenir compte de 4 paramètres important.
  • L'aération
  • L'humidité
  • Le rapport carbone/ azote
  • Une bonne gestion

Maintenant que les principes du compostage ont été vus, on va aller plus loin et voir quelles peuvent être les différentes techniques de compostage, car en effet il en existe plusieurs, et chacune présente ses avantages et ses inconvénients. Le choix de celle-ci se fait selon la surface du jardin, le type de déchets et le volume de matière à composter.

Compostage en tas

Comme son nom l'indique, cette méthode de compostage consiste à mettre en tas les déchets au fond du jardin. Elle permet de composter de grandes quantités et facilite les manipulations. En revanche, les déchets à l'air libre peuvent attirer les animaux et ce n'est pas très esthétique. Le compostage en tas convient, en somme, aux grands jardins où le voisinage est éloigné…

 

Compostage en bac

Les déchets sont ici stockés dans un bac en bois ou en plastique, de taille et de forme variables. Cette technique convient aux petits jardins et aux déchets essentiellement alimentaires. Elle évite les nuisances et permet un compostage plus rapide, mais les manipulations sont malaisées. Le compostage en bac requiert aussi davantage de temps.

Nous proposons une large gamme de composteur en bac comme: les composteurs eco-king en 400 L et 600 L, ainsi que les thermo-king en 400 L, 600 L et 900L qui sont les plus efficaces pour obtenir un compost de qualité. 

 

Compostage en silo auto-construit

Les silos peuvent être en bois ou en parpaings. Ils permettent de composter des quantités assez importantes et les manipulations s'y effectuent aisément. Cette technique convient à tous les types de jardins. Seul bémol : le compostage en silo auto-construit demande d'être un peu bricoleur.

 

Compostage de surface ou mulching

Cette technique consiste à répandre sur le sol les tontes et certains déchets de jardin broyés. Elle est réservée aux déchets verts et doit être appliquée avec précaution car certaines plantes, trop fragiles, risquent d'en souffrir.

 

Lombricompostage

Il s'agit d'une technique de compostage avec des lombrics, cousins des vers de terre; idéal quand on n'a pas de jardin! Il fonctionne toute l'année mais n'aiment pas les températures excessives: disposer le bien à l'abri, ou à l'intérieur (garage, cuisine, palier…). 

L'essayer, c'est l'adopter, commandez dès à présent votre Lombricomposteur Eco-worms en coloris framboise ou vert et devenez un pro du compostage. 

 

QUELS DÉCHETS PEUVENT ÊTRE COMPOSTÉS ?

Tous les déchets organiques de manière générale sont compostables en théorie :

 

Les déchets de la maison :

  • Épluchures de légumes et de fruits
  • Restes de repas (pâtes, riz, pain, …)
  • Marc de café avec filtre, thé avec sachet
  • Coquilles d'œufs écrasées.

 

Eviter de jeter:

  • Les agrumes (trop acides)
  • Les produits d'origine animale
  • les oignons et la peau d'avocat (lents à bio-dégrader)
  • L'ail (ce dernier est vermifuge)
  • Restes de viandes et de poisson (pour éviter les nuisibles)
  • Coquillages
  • produit laitier/graisse.

 

Les déchets de jardin

  • Feuilles mortes
  • Fleurs et plantes fanées
  • Branchages de petites tailles
  • Mauvaises herbes non montées en graine, paille
  • Tontes de pelouses mais en petite quantité
  • Fanes de légumes

 

Eviter de jeter:

  • Déchets traités chimiquement
  • Plantes malades
  • Mauvaises herbes montées en graines
  • Terre, gravier, sable, cailloux.

 

Les autres déchets

  • Essuie-tout et serviettes en papier
  • Papier journal
  • Vieux terreaux de rempotage
  • Cendres de bois

 

Eviter de jeter:

  • Papier imprimé
  • Magazine couleur, prospectus publicitaires
  • Bois de menuiserie
  • Cendres de charbon de barbecue, suie de cheminée
  • Excréments d'animaux

 

LES RÈGLES D'OR DU COMPOSTAGE :

Variez les déchets. Diversifiez l'apport des déchets afin de créer un bon équilibre entre eux : grossiers et fins, secs et humides. Surveillez l'humidité.

Trop d'humidité empêche l'aération du compost. Au contraire, une humidité insuffisante freine le processus de compostage. Aussi, il vous faut pensez à arroser votre compost quand il est trop sec et à rajouter des matières sèches quand il est trop humide.

 

SURVEILLEZ L'ASPECT DE VOTRE COMPOST :

Repérer des zones mal décomposées ou des odeurs et agir en conséquence.


CONSTAT

PROBLÈME

SOLUTION

Odeur désagréable Aspect graisseux

trop humide

ajouter des matières sèches (feuille morte, petites tailles, paille, …)

Moisissures blanches

trop sec

ajouter des déchets riches en eau (déchets de cuisine)

 

ajouter de l'eau (petite quantité)

Mauvaise décomposition

température extérieure trop froide ou trop chaude

 

manque d'aération - déchets trop gros

couvrir le tas avec une couche de déchets secs

 

ajouter des matières structurantes - fragmenter les déchets

Moucherons

restes de repas ou déchets sucrés

enfouir les déchets ou recouvrir les déchets avec une couche de déchets verts

Mouches

résidus de viande, poisson

Renoncer à ces matières qui sont déconseillées et qui attirent les nuisibles.

 

COMMENT RECONNAÎTRE SI MON COMPOST EST PRÊT?

La durée de décomposition des déchets en compost varie de quelques mois à un an. En hiver par exemple, la température extérieure peut ralentir l'activité de compostage. Au printemps en revanche, elle reprend.

Le compost mûr se reconnaît par son aspect homogène, sa couleur brun foncé, son odeur agréable et sa structure grumeleuse. Les matières organiques du départ ne sont plus identifiables.

Certaines matières, difficiles ou plus longues à composter, peuvent être encore présentes. Dans ce cas, utilisez un tamis grossier pour affiner votre compost et remettez les éléments non tamisés dans votre composteur.

 

COMMENT UTILISER MON COMPOST ?

L'utilisation du compost dépend de son degré de maturité :

3 à 4 mois (compost jeune) : Autour des vivaces et des arbustes Épandez le en couche épaisse aux pieds des plantes vivaces et arbustes. Le compost maintient alors l'humidité du sol et limite la pousse des mauvaises herbes.

10 à 12 mois (compost mûr) : Pour les jardinières Utilisez le pour le rempotage des plantes en pots et jardinières (1/3 de compost pour 2/3 de terre/sable) en tant que support de culture.

Dans le potager Pour alléger le sol, vous pouvez l'incorporer en tant qu'amendement organique dans les premiers centimètres de surface. Idéal pour le potager, les haies,… Mélanger votre compost au sol en évitant de planter directement dans le compost Sur le gazon Pour redonner de la vigueur à votre gazon, le compost peut être tamisé en fines couches avec des semences.

MAINTENANT A VOUS DE JOUER ! FABRIQUEZ VOTRE PROPRE COMPOST


  • Carte bancaire
  • CB 3x sans frais
  • Chèque 3x sans frais
  • Virement
  • Paypal
FACE-BOOK-ATOUTLOISIR
Accueil Votre compte Votre panier Atout Loisir.com
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK

Atoutloisir.com © tous droits réservés

Site réalisé avec PowerBoutique - création site ecommerce